Victoire du Canadien: une amende salée pour avoir klaxonné près du Centre Bell

Jérôme Charlebois, qui est un grand partisan du Canadien, a eu une bien mauvaise surprise, lors des festivités suivant la victoire contre les Bruins de Boston autour du Centre Bell, à Montréal, mardi soir.

Le fils du chanteur Robert Charlebois s’est vu remettre une contravention d'environ 160 $ pour avoir klaxonné.

Jérôme Charlebois n’était pas au match, mais roulait près du Centre Bell sur le boulevard René-Lévesque, lorsqu’il s’est joint à la fanfare de klaxons des autres automobilistes en l’honneur de la victoire du Canadien contre les Bruins.

«Le policier m’a donné la contravention sans regarder mes papiers, a affirmé le partisan du Canadien. Cela n’a même pas duré une minute, le papier était déjà prêt, comme s’il en avait préparé plusieurs.»

Jérôme Charlebois qui a reçu une amende pour avoir troublé la paix, ne pensait pas qu’il pouvait être arrêté dans ce contexte de célébration et compte contester sa contravention.

«La paix sociale pour moi c'est de klaxonner après une véritable guerre contre les Bruins de Boston! Préfèrent-ils les émeutes? a dit celui qui habite le centre-ville de Montréal depuis 10 ans. Rendu là, où cela s’arrête? Est-ce qu’on va recevoir une contravention pour avoir klaxonné à un mariage?»

Contacté par l’Agence QMI, le Service de police de la Ville de Montréal n’a pas été en mesure dire si une opération policière visant les automobilistes qui klaxonnent a eu lieu mardi soir à la suite de la victoire du Canadien.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: