Un policier du SPVM blâmé en déontologie pour un message inapproprié

Le Comité de déontologie policière blâme une fois de plus l'agent Éric Locas, du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), cette fois pour avoir contrevenu à son code de déontologie en tentant de communiquer avec une automobiliste qui avait porté plainte contre lui en 2016 et en faisant preuve de négligence quant à la sécurité de cette femme.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: