Gilets jaunes et lycées: 48 dossiers de violence policière

L'utilisation du flash-ball est notamment concernée par les enquêtes de l'Inspection générale de la police nationale.

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, a été saisie par la justice de 48 affaires de violences policières présumées lors de manifestations des gilets jaunes et des lycéens, a indiqué vendredi le ministère de l'Intérieur.

Plusieurs de ces affaires avaient trouvé un large écho sur les réseaux sociaux, notamment la vidéo d'un homme en train de se faire rouer de coups par des policiers à Paris le 1er décembre ou celle des lycéens de Mantes-la-Jolie, filmés le 6 décembre mains entravées ou sur la tête, à genoux ou assis au sol, après leur interpellation.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: