Le projet pilote sur les caméras portatives n'a pas été concluant, selon le SPVM

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dresse un bilan négatif du projet pilote qui l'a amené à équiper ses patrouilleurs de caméras portatives, une façon de faire largement répandue aux États-Unis.

Le rapport du SPVM a été publié sur le site web de la Ville de Montréal mardi matin en vue de la prochaine réunion de la commission sur la sécurité publique, vendredi.

Le projet pilote avait été lancé au printemps 2016 dans le but de renforcer le lien de confiance entre la police et les citoyens. Quelque 78 agents du Plateau-Mont-Royal, de Lachine et de Montréal-Nord, ainsi que des patrouilleurs du métro et des policiers affectés à la sécurité routière, y ont participé pendant une période d'un an.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: