Les États-Unis considère les «antifas» comme des terroristes

Des documents confidentiels consultés par Politico, le département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis désigne les groupes «antifas» comme responsables de «violences terroristes intérieures», notamment contre population et la police.

D'après un article du site américain Politico, le département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis aurait classé les activités des groupes d'extrême gauche violents communément appelés «antifas» comme relevant de «violences terroristes intérieures».

Selon des documents confidentiels cités par Politico, les responsables fédéraux de la sécurité américaine auraient, identifié les «anarchistes extrémistes» (assimilés aux «antifas») comme une importante menace pour la sécurité intérieure du pays. Dans un document conjoint du FBI et du département de la Sécurité intérieure, ils y étaient décrits comme étant à l'origine d'attaques contre la police, contre des institutions politiques ou encore contre des «symboles du capitalisme».

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: