La Ligue des droits et libertés veut une amende pour la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville

La Ligue des droits et libertés estime que la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville doit être mise à l’amende pour avoir trop tardé avant d’aviser le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) concernant des gestes qu’auraient commis ses policières.

Le 3 mars dernier, un homme de 84 ans a été subi un traumatisme crânien en heurtant la tête au sol après avoir résisté à son arrestation. Toutefois, ce service de police qui couvre les territoires de Boisbriand, Lorraine, Rosemère et Sainte-Thérèse dans les Laurentides n’a averti le BEI que le 12 mars, même si la gravité de cette blessure a été apprise le 4 mars, soit le lendemain de cette intervention musclée.

Ce délai est déraisonnable, estime la Ligue des droits et libertés.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Dossiers: 

Type de document: