Comment la GRC a fabriqué une menace terroriste

Lorsque des musulmans sont arrêtés pour être accusés de terrorisme, bien des gens refusent de leur accorder le bénéfice du doute et ne se font pas prier pour conclure à leur culpabilité. L’enquête antiterroriste menée par la GRC, en Colombie-Britannique, sous le nom de « Projet Souvenir » devrait pourtant nous inciter à éviter les jugements hâtifs. En effet, dans cette affaire, un couple vulnérable récemment converti à l’islam a été acquitté d’accusations de terrorisme après que les tribunaux aient conclut que la GRC avait elle-même soigneusement orchestrée les crimes dont ils avaient été inculpés.
télécharger la version imprimable dans fichier

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Dossiers: 

Type de document: