San Francisco interdit la reconnaissance faciale

San Francisco, capitale des hautes technologies, est devenue la première ville américaine à bannir l'utilisation d'outils de reconnaissance faciale par la police et d'autres agences du gouvernement local. Ces technologies suscitent des inquiétudes croissantes en matière de respect de la vie privée.

Huit des neuf membres du conseil municipal de la mégalopole californienne se sont prononcés en faveur de la nouvelle réglementation, qui ne s'appliquera ni aux aéroports ni aux sites régulés par les autorités fédérales. La réglementation doit encore faire l'objet d'un vote de procédure la semaine prochaine, mais il est peu probable qu'elle ne soit pas adoptée.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: