Montréal: les policiers toujours aux trousses des immigrants sans statut

Les policiers de Montréal continuent de vérifier plus que quiconque le statut d’immigration des personnes interpellées, pour des gestes aussi simples que d’avoir traversé illégalement la rue. Et ils le font plus que tout autre corps policier canadien, s’attirant l’accusation de profilage racial.

L’adoption du statut de Ville sanctuaire en 2017 n’a rien changé dans les pratiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Cette année-là, Montréal a même déclassé Toronto comme champion des vérifications auprès de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

La situation est exactement la même en 2018, selon des chiffres obtenus par le HuffPost Québec par la loi fédérale sur l’accès à l’information. Avec 3010 vérifications de statut, le SPVM demeure en tête de classement.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: