UPAC: deux fois plus d'enquêteurs pour examiner les fuites

L'enquête Serment du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) sur les fuites à l'Unité permanente anti-corruption (UPAC) a pris une telle ampleur que le nombre d'enquêteurs affectés à ce dossier a doublé et que certains d'entre eux pourraient voir leur mandat se prolonger jusqu'à trois ans.

Mais la directrice de l'organisme chargé d'enquêter sur les événements ayant fait des victimes impliquant des policiers ne sera pas à son poste quand se conclura cette délicate enquête, puisqu'elle quittera ses fonctions à la fin de son mandat, en décembre, ont confié des sources à La Presse.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: