Solidarité avec les défenseur.es de Fierté et liberté pour Cedar

Date de l'événement: 

28 Juin 2019

QUEER STREET DANCE PARTY! - English follows

SOIRÉE DE DANSE DANS LA RUE!

SOLDARITÉ AVEC LES DÉFENSEUR.ES DE FIÉRTÉ, LIBERTÉ POUR CEDAR!

Prennez la rue avec nous pour démontrer notre solidarité avec Cedar et les défenseur.es de Fiérté à Hamilton et les envoyer notre amour. Dancez, criiez et prennez de la place, parce que notre rage queer ne connait aucune fucking limite. La soirée ne fait que commencer...

---------------------------------------------------------------------------------------
Le 15 juin 2019, un festival de Fierté de la communauté queer et transgenre de Hamilton, "Ontario" a été attaqué par un groupe de homophobes de l'extrême droite, de fondamentalistes chrétiens et de néo-nazis. Comme ils ont fait en 2018, ils sont arrivés avec de grandes pancartes et des bannières homophobes, commençant immédiatement de lancer des insultes et des injures. Ils ont agressivement harcelé les individus au festival Fierté, faisant des blagues sur le viol et menaçant la violence physique. Afin de bloquer ces bigots et de protéger la communauté, une grande bannière noire a été érigée par quelques queers. Les homophobes n'ont pas aimé ça, et ils ont attaqué ces personnes. Ils ont commencé une bagarre, mais les personnes gaies, trans, et antifascistes qui ont refusé de permettre la présence de ces cons ont fièrement riposté. Certain.e.s ami.e.s ont été blessé.e.s et ont eu besoin des premiers soins. La police de Hamilton n'a rien fait pendant le conflit d'une heure et ils se sont présentés quand il n'y avait plus rien à faire. Les homophobes ont accueilli l'escorte policière pour quitter le parc. Malheureusement, ils ont harcelé et chassé d'autres queers dans le quartier plus tard dans la journée et la semaine après ils ont attaqué d'autres gens à Fierté Toronto.

Après ces événements, la police de Hamilton ont senti menacée - les communautés qui se sentent autonomisées et capables d'utiliser de la force pour se défendre affaiblit l'autorité de la police. Par conséquent, les policiers ont focalisé toute leur énergie sur la poursuite de certaines personnes queers, trans et anarchistes de la ville, les harcelant toute cette semaine comme punition. Samedi le 22 juin la police a mis en prison Cedar, un.e ami.e qui n'a pas été au festival, mais qui la police veut cibler parce que Cedar a publiquement critiqué leurs actions. Ille a été en grève de la faim pendant 5 jours afin de protester contre cette mesure vengeresse et ille reste présentement encore en prison. Il se peut qu'il aille prendre des semaines avant que Cedar puisse avoir une audience de libération conditionnelle. Plus tard dans la semaine deux autres ami.e.s ont été arrêté.e.s et accusé.e.s de bris de probation basé sur un soupçon d'avoir été au festival. Aucun de ces homophobes n'avait été initialement accusé par la police ou appréhendé à l'événement, malgré la circulation majeure de leurs visages, leurs noms et des vidéos de leurs actions violentes, jusqu'à hier quand la pression publique a obligé la police à charger Chistopher Vanderweide avec agression armée. Nous opposons au système carcéral et colonial de l'État, mais la répression unilatérale dirigée premièrement vers ceux et celles que la police soupçonne d'être les défendeurs de Fierté est révélateur une fois encore de leur position et leur objectif : protéger les personnes racistes, homophobes et misogynes.

Le concept de "queer" peut comprendre notre sexualité ou notre genre, mais pour nous il veut dire beaucoup plus que ça. Il est un territoire de tension qu'il faut défendre. On est en solidarité avec Cedar et les personnes accusées en connexion avec cet événement, aussi bien que toute personne gaie ou trans qui est en prison pour une contre-attaque. On sait que les queers de hier se sont courageusement battues pour notre existence, contre les homophobes et les néonazis aussi bien que contre la police. On se souvient de la Rébellion de Stonewall comme étant une émeute de quatre jours contre la police et l'explosion de la rage gaie et trans qui a donné naissance aux mouvements de libération à venir. On sait que les personnes gaies et trans qui sont sans abris ou travailleur/se de sexe font face à la répression policière de jour en jour aussi bien que les personnes gaies et trans, surtout celles qui sont racialisées, sont attaquées, criminalisées, incarcérées et même assassinées de manière disproportionnelle. Notre défense est nécessaire pour assurer notre existence. Personne n'est libre avant que tout le monde soit libre.

Liberté pour Cedar! Abandonnez toutes les charges retenues contre les défenseur.es de Fierté!

Le contexte en anglais:
https://north-shore.info/2019/06/19/hamilton-pride-2019-reportback/
https://north-shore.info/2019/06/22/this-is-why-you-werent-invited-hamil...
Une levée de fonds est nécessaire pour les frais juridiques. SVP, faites un don ici: the-tower.ca/donate ou thetower@riseup.net
Circulez largement!

---------------------------------------------------------------------------------------
SOLIDARITY WITH PRIDE DEFENDERS! FREE CEDAR!

Come join us in the streets to show our support, solidarity and love to Cedar and all Pride defenders facing repression. Dance, scream and take up some space because our queer rage knows no fucking bounds. The evening has only just begun...
-----------------------------------------------------------------------------------------

On June 15th, 2019 in Hamilton, "Ontario", Pride was attacked by a group of far-right homophobes, christian fundamentalists, neo-nazis, and queer bashers. As they did in 2018, they arrived with massive homophobic signs and banners, and immediately began to scream insults and slurs. They aggressively harassed individuals, made jokes about rape, and threatened physical violence. Things quickly escalated as the bigots violently confronted people who were holding a fabric barrier in an attempt to block them from disrupting Pride. Initiated by the far-right activists a brawl broke out – queers who refused to allow their presence to go unchallenged were attacked, but fought back. Several friends were injured and required medical attention. The police did nothing during this hour-long conflict, and only stepped in at the end when there was nothing left to do. The haters knew they couldn’t sustain their presence any longer, and welcomed the police escort out of the park. After being kicked out of Pride, this same group chased and assaulted queer youth in the neighbourhood, and then went on to attack people at Toronto Pride the following week.

Since these events, the Hamilton Police have felt quite threatened - communities that feel empowered to use force to defend themselves undermine their unquestionable authority. Over the course of the last week, the police have consequently been targeting and harassing known queer anarchists in the city as punishment for folks standing up for themselves. Our dear friend Cedar (who wasn’t even present at the event!) was arrested on Saturday, and was on hunger strike for five days. They will stay in jail until a lengthy probation hearing, a vengeful and punitive measure carried out by the police because Cedar publicly criticized the police's actions. Later this week, two other queer friends have been arrested and charged with probation breaches based on suspicion of being present at Pride. Not a single homophobe was charged all week, despite the widespread circulation of their names, faces and videos of their violent actions, until public pressure finally forced the police to charge Christopher Vanderweide with assault with a weapon. We oppose the colonial prison system, but the repression the police directed to those they suspect as Pride defenders first is once again truly revealing of their age-old position and purpose: protecting racists, misogynists, and homophobes.

Queer might involve our sexuality or our gender, but to us it means so much more. It's a territory of tension that we must defend. We stand in solidarity with Cedar and those accused in connection with this event, as well as any queers held in prison for bashing back. As queers and trans people, we know that our existence has been fought for bravely by those who have come before us, not only against homophobes and neo-nazis but also against the police.We remember Stonewall as a four-day anti-police riot and an explosion of gay trans anger birthing the way for liberation movements to come. We know that queer and trans homeless youth and sex workers face police repression constantly on the streets and that queer people, especially those who are racialized, are disproportionately attacked, criminalized, incarcerated and even murdered. Our existence will continue to be threatened unless we fiercely defend ourselves, our friends, as well and the spaces we create. None are free until all are free.

Drop all charges against pride defenders, free Cedar now!

For Background:
https://north-shore.info/2019/06/19/hamilton-pride-2019-reportback/
https://north-shore.info/2019/06/22/this-is-why-you-werent-invited-hamil...
Fundraising is needed for legal fees!
Please donate here: the-tower.ca/donate or thetower@riseup.net
Please circulate widely!

Ville où l'événement s'est produit: