Il faut mettre les bouchées doubles

Si nous apprenions, données à l’appui, que les francophones blancs sont interpellés en proportion quatre fois plus souvent que les anglophones à Montréal, pensez-vous que la police mettrait des mois, voire des années avant d’émettre une directive claire pour que le comportement de ses agents change sur le terrain ? Bien sûr que non.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: