Profilage racial au SPVM : Une poursuite-record rejetée

Un juge vient de rejeter une poursuite de 4 millions lancée contre le SPVM par deux jeunes Noirs qui alléguaient avoir été victimes de profilage racial.

Les témoignages du duo n’étaient pas crédibles, a tranché la Cour supérieure.

Van Emmanuel Lezoka et de Michael Nelson Muzaula ont été interpellés à l’automne 2015, en pleine nuit, sur le boulevard Saint-Laurent. Ils assuraient n’avoir rien à se reprocher. La police affirme qu’ils avaient des bouteilles d’alcool entre les mains.

Une échauffourée a suivi, à l’issue de laquelle les deux hommes ont été arrêtés. M. Lezoka a reçu une contravention pour avoir sali le domaine public, alors que M. Muzaula a été accusé de voies de fait et d’entrave au travail des policiers. Ce dernier a été acquitté de ces accusations deux ans plus tard par un juge de la cour municipale qui a qualifié sa détention d’« illégale et arbitraire », en contradiction avec ses droits fondamentaux.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: