BENOIT BOISSELLE - 5992 - SPVM - DIRTY COP

(en français plus bas)

BENOIT BOISSELLE - 5992 - SPVM - DIRTY COP
This is about the new spokesperson Benoit Boisselle of the SPVM (5992). I brought Benoit Boisselle to the Commissaire a la Deontologie Policiere and unfortunately settled for a so-called Concililation. This means that we met at the Commissaire but I settled and did not pursue a court action for this thug's criminal activities. I sorely regret not proceeding to a higher tribunal as this police officer thug should have been disciplined severely for trying to break into my home without reason nor mandate, for being aggressive and using excessive force when not necessary, for lying on a police report multiple times, for defamation, for interference, and discrimination.

I originally called about a psycho neighbour's dog barking at 01:00 at night. Soon after I opened my door, Benoit Boisselle pushed and kicked my door to enter my house illegally. I refused numerous times and he eventually stopped. He made vague, false accusations about me. He had no reason - zero mandate - to enter forcefully into my home and took advantage because I was from low income and other discriminatory reasons. This is totally illegal - the police must have valid cause to enter your home. Also he completely - totally - fabricates garbage on the Historique d'Appel (Call Report) and did not even mention his illegal action.

In a subsequent call, he omitted facts and lied on another Report.

Benoit Boisselle is like a cancer that will further spread corruption within the SPVM which as you know if you read the papers is currently scandalized.
People be careful if you read anything about this idiot thug criminal. He has no business in any official capacity at the SPVM. Also, KNOW YOUR RIGHTS AND DEFEND THEM. If you know the police did something wrong - do not settle for conciliation like I did. Bring dirty cops to court and make an example out of them.

===============================================================

BENOIT BOISSELLE - 5992 -SPVM - DIRTY COP

Cette lettre concerne Benoit Boisselle (Matricule 5992), le porte-parole du SPVM. J'ai porté ma cause devant le Commissaire à la déontologie policière en raison de la conduite criminelle de Boisselle. Cet officier de police a violé mes droits en entrant illégalement chez moi. À ce moment, mes droits ont été violés pour les motifs suivants: entrée illégale, violence intimidation, ingérence et fabrication et suppression de preuves. Ce policier n'aurait jamais dû être en position d'autorité.

J'ai appelé le 911 pour les jappements du chien d'une voisine folle à 01h00 de matin. En arrivant chez moi pour me parler, subitement, sans avertissement ou justification légale, Boisselle commença à donner des coups de pied et à pousser violemment dans ma porte dans le but d'entrer illégalement dans ma maison et ce, malgré mes nombreux refus d'ouvrir.

Il m'a diffamé pour me discréditer dans l'Historique d'Appel. Aussi, il a fait des fausses déclarations sur un autre appel - cette falsification d'un rapport est illégale!

Selon mon expérience, Boisselle continuera de prendre des mesures discriminatoires contre des groupes vulnérables en accédant à des documents confidentiels et en abusant des ressources à sa disposition pour obtenir les jugements qui lui conviennent. Il interférera dans d'autres matières et violera leurs droits comme il le fit pour moi.

Comme un cancer, je crois que la promotion de Boisselle contribuera de plus en plus à la corruption au sein du SPVM. En général, je respecte le travail de la police, mais de dangereux violeurs des droits humains ne devraient jamais avoir autant de pouvoir ni de tribune.

Connaissez vos droits - je regrette prondément d'avoir permis une conciliation au lie de poursuivre BENOIT BOISSELLE en Cour civile et criminelle pour ses actions illégales. Il est un criminel. Ne permettez pas une conciliation quand c'est sérieux.

Matricule du policier (séparer les numéros par des VIRGULES s'il y en a plusieurs): 

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Nom du policiers (séparer par des VIRGULES s'il y en a plusieurs): 

Ville où l'événement s'est produit: