Deux tirs pour «stopper l'assaut»

(Québec) «Nos gars sont dans la marde et il faut que je fasse de quoi.»

L'agent Charles-Scott Simard est préposé aux irritants chimiques (PIC) depuis 2011. La barrette sur son uniforme témoigne de ses missions à Kaboul, lorsqu'il était policier militaire, et en Haiti, pour la police de Québec.

Il témoigne calmement devant le Comité de déontologie policière, qui aura à décider s'il a utilisé son arme à irritant chimique avec discernement.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: