Déclaration Balfour: 100 ans de Colonialisme

Date de l'événement: 

04 Novembre 2017

APPEL

Point de rencontre Place Dr. Henri Norman Bethune (coin Guy et de Maisonneuve)
English below
Déclaration Balfour 1917 - 2017
100 ans de colonialisme / 100 ans de résistance

Le 2 novembre 1917 alors que la première guerre mondiale entre dans sa dernière année et que l'empire ottoman est en pleine déliquescence, la déclaration Balfour est adoptée par le gouvernement britannique. Celle-ci adressée à Lord Rothschild par le ministre britannique Balfour, antisémite notoire, s'avère totalement illégale au regard du droit international. Cette déclaration de soutien au mouvement sioniste alors ultra minoritaire parmi les communautés juives voit le Royaume Uni promettre une terre qui ne lui appartient pas à un personnage Lord Rothschild qui ne représente que lui-même. En confortant ainsi le mouvement sioniste, la Couronne britannique vise un objectif en particulier : le contrôle du Proche-orient et du canal de Suez. Un an plus tôt, Londres et Paris avaient en effet négocié le dépeçage de la région via les accords Sykes-Picot qui définissaient les lignes de partage pour chaque puissance coloniale. Cette déclaration constitue l’un des volets de la main mise occidentale sur la région.

En préconisant l’établissement d’ « un foyer national juif » en Palestine au mépris du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, cette promesse non seulement bafoue grossièrement le droit du peuple palestinien à l'autodétermination et sonne aussi comme la fin du rêve d'un monde arabe uni et indépendant. Le peuple palestinien tout au long de son histoire contemporaine et déjà sous le mandat britannique a toujours considéré le 2 novembre comme un jour de deuil national.

Aujourd’hui, un siècle plus tard, le Royaume-Uni, les États-Unis, et Israël s’apprêtent cyniquement à célébrer le centenaire d'une déclaration qui représente pour l'Occident la marque de son œuvre coloniale dans la région arabe et pour le peuple palestinien la première étape de sa dépossession. C’est dans ce cadre que nous tenons à porter depuis Montreal une voix forte. Une voix qui dénonce ces lugubres festivités et qui remet la lumière sur un siècle de colonisation et de destruction de l'Orient arabe dont les conséquences ne finissent pas de se faire sentir. Une voix qui tiendra à re-faire récit, à redéfinir les termes du débat en rétablissant pleinement la dimension coloniale du conflit. Enfin, cette voix se voudra bien sûr et surtout celle qui relaie la résistance du peuple palestinien depuis un siècle et qui se montre solidaire par le renforcement de la campagne de Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre l’Etat d’Israël.
Ainsi, nous appelons toutes les personnes éprises de justice à se joindre à nous pour dénoncer le centenaire d’une Déclaration coloniale injuste à l’origine d’un siècle sanglant qui a arraché la Palestine du monde arabe dans le cadre du découpage du Proche-Orient.
------------------

AN APPEAL
BALFOUR DECLARATION 1917 - 2017
100 YEARS OF COLONIALISM / 100 YEARS OF RESISTANCE

On November 2, 1917, when the First World War came into its final year and the Ottoman Empire was in a state of decay, the Balfour Declaration was adopted by the British Government. This one addressed to Lord Rothschild by the British Foreign Minister Balfour, a notorious anti-Semite, proved totally illegal under international law. This declaration of support for the ultra-minoritarian Zionist movement among the Jewish communities sees the United Kingdom promising land that does not belong to a Lord Rothschild character who represents only himself. In this way, the British Crown has one objective in particular: the control of the Near East and the Suez Canal. A year earlier, London and Paris had negotiated the dismemberment of the region via the Sykes-Picot agreements that defined the dividing lines for each colonial power. This declaration is one of the components of the Western hand on the region.

In advocating the establishment of "a Jewish national home" in Palestine in disregard of the self-determination of peoples, this promise not only grossly flouts the right of the Palestinian people to self-determination, but also sounds like the end the dream of a united and independent Arab world. The Palestinian people throughout its contemporary history and already under the British mandate has always considered November 2 as a day of national mourning.

Today, a century later, the United Kingdom, the United States, and Israel are cynically preparing to celebrate the centenary of a declaration that represents for the West the mark of its colonial work in the Arab region and for the Palestinian people the first stage of its dispossession. It is within this framework that we want to carry a strong voice from Montréal. A voice that denounces these lugubrious festivities and that sheds light on a century of colonization and destruction of the Arab Orient whose consequences do not end being felt. A voice that will want to re-narrate, redefine the terms of the debate by fully restoring the colonial dimension of the conflict. Last but not least, this voice will be the one that will relay the resistance of the Palestinian people over the past century and which is showing solidarity by strengthening the Boycott campaign, Disinvestment, Sanctions against the State of Israel.
Thus, we call on all people of justice to join us Saturday, November 4, 2017 at 13:00 at Place Dr. Henry Norman Bethune (corner Guy street and Boul de Maisonneuve- Metro Guy Concordia ) to denounce the centenary of an unjust colonial Statement at the origin a a bloody century that snatched Palestine from the Arab world as part of the Middle East chopped-up.

Ville où l'événement s'est produit: