La venue d’un civil à la tête du SPVM fait débat

Le réel changement de culture au SPVM passera par la venue d’un civil à la tête du corps policier, croient des élus, mais celui-ci pourrait ne jamais se faire accepter en raison des guerres de clans.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, et la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont annoncé mercredi la suspension avec solde du chef de police Philippe Pichet. Celui-ci sera remplacé durant la prochaine année par le directeur général de la Sûreté du Québec (SQ) Martin Prud’homme. Le poste à la tête du SPVM sera ensuite ouvert.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: