La SQ souhaite plus de diversité chez ses policiers

Agents de sécurité, avocats, pompiers, sociologues... la Sûreté du Québec mise sur le recrutement de nouveaux policiers dans la société civile cette année pour agrandir ses rangs avec les meilleurs candidats possible.

« L’idée est d’aller chercher des gens qui n’ont pas fait de technique policière, mais qui ont un bagage professionnel ou universitaire différent, explique au Journal la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Martine Asselin. On va puiser dans leur expérience pour nous diversifier, un peu à l’image de la société. »

Une quinzaine de « conventionnels » rejoignent la police provinciale chaque année après avoir décidé de changer de carrière ou de réorienter leurs études. La majorité d’entre eux proviennent des secteurs de la sécurité, du droit et de la criminologie.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: