L’activiste Jaggi Singh profite de l’arrêt Jordan

Arrêté et accusé lors d’une manifestation pro-immigration à Montréal en mai 2016, l’activiste Jaggi Singh a été libéré de toute accusation en plaidant, sans avocat, l’arrêt Jordan.

Le 3 mai 2016, une soixantaine de manifestants avait fait irruption dans les bureaux de l’Agence des services frontaliers du Canada, rue St-Antoine à Montréal, pour protester contre la « violence des déportations ».

Après avoir pénétré dans les bureaux et fait du grabuge, une vingtaine de manifestants, dont Jaggi Singh, avaient été arrêtés, refusant de quitter les lieux.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: