L'homme qui avait battu un policier du SPVM peut retourner chez lui

Même s'il lui est toujours interdit de mettre le pied sur l'île de Montréal, Marc-André Lachance, un individu lié aux Hells Angels qui avait sauvagement battu un enquêteur du SPVM dans un bar de Playa Del Carmen au Mexique en janvier 2011, n'est plus obligé de rester dans une maison de transition et peut retourner chez lui.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: