Montréal «ville sanctuaire»: un mirage?

Annoncé par Denis Coderre il y a un an, mais jamais appliqué, le statut de «ville sanctuaire» de Montréal est actuellement à l’étude par l’administration de Valérie Plante. Les organismes commencent toutefois à s’impatienter et certains doutent de son efficacité.

La situation est urgente, estime Richard Goldman, qui œuvre au sein du Comité d’aide aux réfugiés (CAR). «C’est urgent, car malgré la déclaration de Denis Coderre, qui parlait de protection des personnes sans statut, elle n’est pas efficace en ce moment. Il n’y a aucune entente entre la Ville de Montréal et l’Agence des services frontaliers pour ne pas renvoyer les personnes sans statut».

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: