Le combat d’une métisse contre la surreprésentation des femmes autochtones dans les prisons

La jeune Manitobaine métisse purge actuellement une peine de huit ans et demi de prison pour un vol à main armée commis en 2015, à Winnipeg.

Agressée sexuellement à l’âge de 3 ans, elle a fini par sombrer dans l’enfer de la drogue et a vécu des situations traumatisantes au sein du système de protection à l’enfance.

Amanda Lepine a été placée dans un centre de détention pour jeunes à 12 ans après avoir fui son foyer d'accueil. Aujourd’hui âgée de 37 ans, elle a passé la majeure partie de sa vie dans des établissements carcéraux. Malgré tout, elle ne se considère pas comme une victime.

Catégories

Dossiers: 

Type de document: