La Ville de Montréal ignorait le projet du SPVM d’acheter davantage de pistolets électriques

L’administration Plante ignorait que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) comptait acheter davantage de pistolets à impulsion électrique (Taser) pour ses patrouilleurs, a admis mardi la responsable de la sécurité publique au comité exécutif, Nathalie Goulet.

« Nous n’étions pas au courant de cette décision-là. Nous allons en discuter et, ultimement, ces contrats seront votés au comité exécutif et au conseil d’agglomération », a indiqué Mme Goulet lors d’une séance de la Commission de la sécurité publique qui se penchait, mardi, sur l’utilisation des armes intermédiaires par les policiers montréalais.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: