Umiujaq: pas d'enquête sur des blessures graves infligées par la police

(Umiujaq et Montréal) La police des polices a refusé d'ouvrir une enquête sur une femme inuite dont un poumon a été perforé, des organes vitaux ont été lacérés et plusieurs os cassés lorsqu'elle a été volontairement frappée par une camionnette de police, en avril, a appris La Presse.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: