Abus de confiance et entrave à la justice: Détention au sein de la collectivité pour l’ancien chef de police

L’ancien chef de police de Wendake Éric Gros-Louis, trouvé coupable d’entraves à la justice et d’abus de confiance, a été condamné à une peine de 3 mois de détention qu’il pourra purger au sein de la collectivité.

« Les policiers bénéficient d’importants pouvoirs et le public est en droit de s’attendre à ce qu’ils agissent avec honnêteté et intégrité. Dans ce contexte, la peine doit dénoncer de tels agissements », a mentionné le juge Hubert Couture avant de condamner l’accusé.

Catégories