Manifester est illégal ?!

Montréal, 15 mars 2012

Cet après-midi s’est tenue la 16e manifestation contre la brutalité policière à laquelle environ 4000 manifestantes et manifestants ont pris part. Cette année, la manifestation visait à dénoncer en particulier la répression politique.

La Convergence contre la répression politique et policière (CCRPP) félicite les participantes et les participants pour la mobilisation record à cet événement.

La manifestation n'était même pas commencée que déjà on signalait que des gens tentant de se rendre au point de rassemblement s'était fait arrêter. De nombreuses personnes ont dû se soumettre à des fouilles abusives.

La manifestation a débuté vers 18 h 00. Alors que le groupe arrivait à l’angle des rues President-Kennedy et Jeanne-Mance, trente minutes à peine après qu’elle ait commencé, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a déclaré la manifestation illégale. Or, tout se déroulait dans le calme à ce moment là.

La CCRPP dénonce l’attitude provocatrice du SPVM qui, en déclarant la manifestation illégale au tout début, n’a fait qu’enflammer les manifestantes et les manifestants. Le SPVM a empêché la manifestation de suivre son trajet et doit donc être tenu responsable de la tournure des événements.

De nombreux cas de brutalité policière ont été rapportés, notamment, des blessures causées par des grenades assourdissantes. Merci de nous faire parvenir toute information utile à ce sujet.

La CCRPP

Catégories