Une main sur l'épaule

20 Janvier 2012

(témoignage provenant de l'article suivant :
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2012/02/20120206-1853...
http://tvanouvelles.ca/video/1437367526001/force-abusive-dun-policier/)

Une jeune femme de 19 ans de Dolbeau-Mostassini affirme avoir été victime de brutalité policière lors de son passage à Montréal, il y a deux semaines.

Le 20 janvier, Sophie Dumais-Parent sortait d'un bar du boulevard Saint-Laurent, à 3h, lorsqu'elle s'est aperçue que son frère avait été expulsé par un portier de l'endroit. Elle se serait alors approché de ce qu'elle croyait être un agent de sécurité qui lui tournait le dos et lui aurait posé une main sur une épaule.

L'homme se serait alors retourné avant de prendre Mme Dumais-Parent par les cheveux, de lui frotter la tête sur une grille métallique et de la projeter au sol. Il lui aurait également frappé la tête sur le sol glacé.

En se relevant, la jeune femme aurait frappé l'homme au visage dans le but de s'enfuir, mais ce dernier l'aurait de nouveau plaqué au sol en lui disant qu'elle venait de commettre des voies de fait sur un policier.

À la suite de l'intervention, Mme Dumais-Parent a été hospitalisée pour traiter un traumatisme crânien. Elle a aussi subi des engelures aux jambes et des ecchymoses aux bras. Dans son rapport, le médecin traitant a indiqué: «violence qui semble démesurée faite par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)».

Une plainte a été déposée en déontologie policière et la jeune plaignante souhaite que la vérité soit entendue.

«J'espère juste que la justice soit faite, qu'il soit sanctionné et que la plainte qui a été émise contre moi soit erronée et qu'on sache la vérité!»

Sophie Dumais-Parent doit quant à elle comparaître le 19 mars relativement à l'accusation de voies de fait sur un agent de la paix.

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: