Pour les personnes qui ont manqué la causerie avec l'ex-prisonnier politique Albert Woodfox, ou qui veulent la revoir, en voici l'enregistrement.

See video

Albert Woodfox lutte pour les droits des détenus, contre la répression politique et le racisme depuis 1971, année de son incarcération à Angola, en Louisiane, réputée comme étant la pire prison des États-Unis. Enfermé dans une cellule d’isolement pendant 43 ans pour le meurtre d’un gardien de prison, après un procès expéditif, il a toujours clamé son innocence.

Il avait fondé le chapitre «Angola» avec deux autres détenus pour faire des actions et des grèves de la faim afin d’exiger de meilleures conditions de détention dans le pénitencier. Visiblement, ces actions ne plaisaient pas.

Instruction bâclée, témoins « récompensés » pour leurs dépositions, absence de preuves matérielles, discrimination systématique, composition du jury entièrement blanc… Les deux condamnations de Woodfox ont été annulées, mais l’État de Louisiane l’inculpa à nouveau.

Même la veuve du gardien de prison douta de la culpabilité de Woodfox. Elle écrivit au procureur de Louisiane: « Tant d’argent a été dépensé durant toutes ces années en frais d’avocats pour maintenir Albert en prison, alors qu’il aurait été mieux utilisé pour venir en aide aux victimes de la violence carcérale ».

« Vingt-trois heures par jour, Albert Woodfox est assis seul dans sa cellule sans fenêtre, de la taille d’un placard. Il prend tous ses repas seul. Il n’a pas accès aux activités pédagogiques ou religieuses de la prison. Ses contacts avec les visiteurs sont extrêmement limités. Six personnes seulement sont autorisées à lui rendre visite, pendant une heure, ou à lui téléphoner. Cela doit être considéré comme de la torture », décrivait, en octobre 2013, le rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres traitements inhumains.

Libéré en février 2016, il poursuit la lutte en parcourant le monde pour revendiquer la libération des prisonniers politiques et la fin de la pratique de l’isolement carcéral. Il était de passage à Montréal le 20 mai 2017, 99%Média a capté la conférence.

Causerie publique avec/Public Talk with Albert Woodfox

Date de l'événement: 
19 Mai 2017 - 18:00 - 21:00

Après la visite inoubliable de Robert H. King en mars, son camarade Albert Woodfox, l’autre membre vivant des Angola 3, viendra à Montréal le 19 mai prochain à 18h, à l’auditorium Alumni de l’Université Concordia (salle H-110 du 1455, de Maisonneuve Ouest) dans le cadre du mois de l’Anarchie. La causerie publique sera animée par Robyn Maynard.

Albert Woodfox est un militant Black Panther qui lutte pour les droits des détenus, contre la répression politique et le racisme systémique depuis 1971, année de son incarcération. Il a participé à la création d’un chapitre des Black Panthers dans la prison d’Angola, en Louisiane, réputée comme étant la pire prison des États-Unis, où il a résisté à 45 ans de torture. Libéré en février 2016, il poursuit la lutte en parcourant le monde pour revendiquer la libération des prisonniers politiques et la fin de la pratique de l’isolement carcéral.

Pour en savoir plus sur Albert Woodfox et les Trois d’Angola : angola3.org

*Traduction vers le français sur écran*
*Entrée gratuite*
*Accessible aux fauteuils roulants*

Merci à nos partenaires: COBP; Concordia Student Union; CLAC; les comités de solidarité internationale et de l'immigration du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN; Projections Insurgées; Toute détention est politique; GRIP-UQÀM; Union libre (journal étudiant de l’UQAM); Ass. étudiante du Cégep du Vieux-Montréal; Ass. étudiante du cégep Saint-Laurent; AFESH; QPIRG-Concordia; FRAPRU; Montréal-Nord Républik; Tout le hood en parle; Commission populaire contre la répression politique; PASC; CKUT, Kersplebedeb.
-----------------------------------------------------------------------------------------

After the unforgettable visit of Robert H. King in March, his comrade Albert Woodfox, the other live member of the Angola 3, will be visiting Montreal on May 19th at 6:00 pm at the Alumni Auditorium of the Concordia University (room H-110, 1455 de Maisonneuve blvd W.) for the Anarchist Month. The public talk will be hosted by Robyn Maynard.
Albert Woodfox is a Black Panther activist who has been fighting for prisoners rights, against political repression and systemic racism since 1971, year of his incarceration. He has participated in the creation of a Black Panther chapter in the Angola penitentiary, in Louisiana, known to be the worst prison in the United States, where he has resisted to 44 years of torture. A free man since February 2016, he continues to fight and advocates throughout the world for the liberation of political prisoners and the end of solitary confinement.

To find out more about Albert Woodfox and the Angola 3: angola3.org

*Free entrance*
*Wheelchair accessible*

Thank you to our partners: COBP; Concordia Student Union; CLAC; les comités de solidarité internationale et de l'immigration du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN; Projections Insurgées; Toute détention est politique; GRIP-UQÀM; Union libre (journal étudiant de l’UQAM); Ass. étudiante du Cégep du Vieux-Montréal; Ass. étudiante du cégep Saint-Laurent; AFESH; QPIRG-Concordia; FRAPRU; Montréal-Nord Républik; Tout le hood en parle; Commission populaire contre la répression politique; PASC; CKUT, Kersplebedeb.

warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Afin de jeter un nouvel éclairage sur la « guerre » que la police livrerait aux manifestants en Amérique du Nord, la professeure de sociologie à l’Université York de Toronto Lesley J. Wood vient présenter son nouvel ouvrage Mater la meute. La militarisation de la gestion policière des manifestations ce jeudi à Montréal.

Soutenue par des analyses sur le profilage politique, la violation...

ACAB : Une institution de violence, une armée de coupables

(Nous vous faisons part de ce texte qui nous est parvenu et donc nous voulons partager sur notre site.
Il apparait aussi sur le blog du Collectif Emma Goldman :...

Des militants portent plainte pour profilage politique et réclament une action collective

La répression de manifestants par la police de Montréal fait l’objet de nouvelles actions en justice : un groupe de militants vient de déposer une demande d'action collective et une plainte pour profilage politique à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPJ), a...

Manifester est l’exercice même de la liberté d’expression. Il en est ainsi notamment parce que la manifestation constitue l’un des principaux moyens dont disposent les groupes sociaux, historiquement exclus des canaux et des processus de prise de décisions institutionnels, pour faire valoir leurs revendications.

Porter atteinte au droit de manifester constitue une attaque à la...

Dimanche soir, un appel a été logé au SPVM concernant une dispute entre un homme et une femme dans un appartement rue Papineau. Arrivés sur les lieux, les flics sont entré-e-s dans l'appartement, et ont trouvé l'homme de 46 ans assis sur un fauteuil, les mains dissimulées derrière le dos. Les flics lui auraient alors demandé de montrer ses mains. Obtempérant, celui-ci révéla le couteau qu’il...

Mon ami est en prison

Mercredi dernier, le 15 avril, mon ami s’est fait arrêter à l’UQAM en soirée. Ce sont des gardas qui l’ont suivi dans les couloirs. Illes ont contacté les flics qui sont venus l’arrêter. Il a passé la soirée au Centre opérationnel. Il devait être mis en liberté à la cour municipale, mais la procureure était intraitable, son enquête sur remise a été remise au...

Reconnaissez-vous l'homme se situant à droite du gars en bleu sur la photo ci-dessus?!?! Et bien, cet homme est Ian Lafrenière, porte-parole du Service de Police de Montréal. Cette capture d'écran a été tirée d'une émission québécoise 'La petite Vie', dans laquel on comprend que Lafrenière remplissait déjà un rôle de policier, même avant de rentrer dans le SPVM....décidement il a ça dans le...

Encore cette année, le SPVM a démontré son fonctionnement arbitraire et répressif en profilant les participantEs à la manifestation annuelle contre la brutalité policière. Après avoir annoncé que le règlement p-6 serait appliqué malgré le récent jugement Richmond, les stratèges policiers ont cru bon d’asphyxier notre manifestation en vertu de 500.1 pour justifier une autre arrestation de...

COMMUNIQUÉ
Le COBP invite la population à participer à la 19e Journée Internationale Contre la Brutalité Policière le 15 mars 2015!

Cette année, il y aura des événements à Montréal, Québec, Gatineau, ainsi que Paris, Bordeaux et Berlin, pour marquer la 19e édition de la Journée Internationale Contre la Brutalité Policière le 15 mars 2015. À Montréal, c'est du 15 au 22 mars que se...

15 mars 2015 : Répression politique, il est temps qu'on réplique!

C'est sous le thème de la répression politique que prendra forme la semaine contre la brutalité policière du 15 au 22 mars 2015 et la manifestation annuelle du 15 mars, journée internationale contre la brutalité policière. Nous aurions pu choisir n'importe quel autre thème pour l'édition 2015, parce que nous sommes...

Syndiquer le contenu