Et je suis supposé faire confiance a des pourris comme ça?

09 Juin 2012

Ce soir, comme ça m'est arriver souvent dernièrement, je suis sorti dans la rue exprimer mon mécontentement face a notre gouvernement.Non seulement je me suis fait poivrer deux fois, on me balance une lacrymogène et... on m'arrête.

Je me suis fait arrêter sur ste-catherine avec un de mes coloc pendant que j'étais sur le trottoir, en allant en direction inverse des festivitées de notre tant aimer Grand prix. Il est plus ou moin 1h15 du matin, la manifestation étant terminée nous sommes en route vers chez nous.

Trois policiers a vélo nous barrent le chemin et nous maîtrise sans s'annoncer.L'agent nous dit qu'il nous arrête pour consommation d'alcool sur la voie publique. Mon ami à, en effet, une canette de bière dans un sac, dans ses poches. On se fait mettre les menottes sans se faire lire nos droits et on nous emmène dans un beau parc ou plusieurs autres policiers nous accueillent chaleureusement en nous chantant la marche impériale (oui oui, la toune de star-wars) ainsi, bien sûr que quelques blague de haut calibre.

Un petit interrogatoire s'en suit. Es tu étudiant qu'on me demande. Je répond non et jai droit au classique ''ben voyons donc, ça te touche même pas, qu'est-ce que tu fais là?''

Regarde, j'ai pas besoin que ça me touche directement pour être contre ça, jai plusieurs amis que ça touche et c'est bien assez. Pis jai une conscience sociale aussi!

je vous passe la discussion philosophique qui s'en suit avec l'agent...

On fini par me relâcher, et me dire que je dois payer 75$ d'amende pour avoir bu sur la voie publique alors que je n'avais rien sur moi.Je demande a passer un alcootest pour prouver que je n'ai rien bu. L'agent me dit qu'il ne va pas faire ça et que je suis maintenant ficher comme un participant actif lors de manifestations ( leur terme pour terroriste j'imagine... ) et que je ne devrais pas pousser ma luck.

Mon cher agent me menace aussi de '' venir me chercher même si il me spot dans une foule de 500 personnes ''

Et, cerise sur le sunday , l'élément qui m'a fait péter les plombs, ils ont vider ma bouteille de NOS et aussi de la bière dans mon sac a dos, et ce, meme si la seule chose qu'il contient sont mes vêtements de travail.

on avais aussi deux foulard pour se protéger qui ont été pris et les lunettes de ski de mon ami ont été joyeusement smasher. Complètement gratuit !

Et je suis supposé faire confiance a des pourris comme ça?

Criss je t'ai respecter tout le long de mon arrestation et je me fais remercier comme ça?

Ben voyon donc, cest completement anti-professionel comme attitude vous faites vraiment honte a la profession!

Et apres on se demande pourquoi les jeunes se radicalisent.

Tabarnak.

Vous voyez pas que vous vous tirez dans le pied?

Le pire dans tout ca, je boie même pas de bière!

Dossiers: 

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: