Tout ça pourquoi? Parce que j'étais assise sur un banc sur l'île jean drapeau...

10 Juin 2012

Le matin du 10 juin, j'étais sur l'île Jean-Drapeau dont mon but était d'aller au piknik electronik. À cause de la foule, des fouilles, du contrôle des déplacements par les policièr(e)s, j'ai perdu mes 2 amis avec qui j'étais arrivée.

Je regardais la foule afin de les trouver, un peu sur le côté en dessous d'un arbre quand des poussins (policier-e-s aux dossards jaunes) sont venus entourer un groupe d'étudiant-e-s à côté de moi (je n'étais pas dans le cercle):

-Vous êtes en état d'arrestation en vertue de la loi c-31 du code criminel, on vous demande de vous identifier et nous allons procceder à la fouille de vos sacs (c'est presque du mot pour mot)

J'ai attendu un peu (histoire que ce ne soit pas trop louche) et j'ai commencé à m'éloigner mais un policier m'a interpellé. Il m'a dit qu'il allait fouiller mon sac, m'identifier et ensuite m'escorter jusqu'au métro pour être sur que je ne revienne pas sur l'île (sinon j'étais arrêtée au criminel...). *Il ne m'a pas dit que j'étais en état d'arrestation*
Dans mon sac j'avais: Un foulard noir, une trousse de premier soins, des fils (de bracelets), un livre, un carr. rouge et d'autre bebelles comme des clé de l'argent... *Je n'avais pas de carré rouge visible* Il m'a ensuite demandé pourquoi j'avais ma trousse de premiers soins, à quelle école j'allais (la 2e question demeurera sans réponse) et pourquoi j'étais sur la défensive (on se le demande bien) Pour ensuite me dire d'aller rejoindre les encerclé-e-s.

On a attendu 30 min pour que des antiémeutes viennent nous chercher un-e par un-e
Lorsque c'était mon tour j'ai dit qu'on ne m'avait pas rendu ma carte d'assurance maladie... on me répondra qu'ils l'avaient déjà envoyé là-bas...(là-bas????)
Le policier m'a pris par le bras en me disant qu'il ne sentait pas le besoin de me mettre les menottes pour ensuite m'emener avec les autres, loin des caméras, ou ils nous ont mis les menottes (histoire de ne pas avoir trop d'images les médias)

Finalement on a passé 4h en tout (a peu près 3h30 dans le bus stm):
Je n'ai su que par les médias pourquoi j'ai été arrêtée (les demandes aux policier-e-s n'ont rien donné, environ 4 versions différentes)
On a pas eu le droit d'aller aux toilettes.

Tout ça pourquoi? Parce que j'étais assise sur un banc sur l'île jean drapeau...

Dossiers: 

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: