Conditions de détention à l’Établissement Leclerc: 28 femmes envoient une mise en demeure

MONTRÉAL | Vingt-huit femmes détenues à l’Établissement Leclerc, à Laval, mettent en demeure la direction du centre de détention, critiquant les conditions de vie qui y prévalent.

«Fouilles à nu abusives, eau non potable, infestations d’insectes, confinement dans nos cellules pendant de longues périodes, insalubrité générale et autres. Les conditions dans lesquelles nous fait vivre la direction du Leclerc sont misérables», a indiqué par communiqué Louise Henry, ex-détenue à l’origine de ce mouvement de dénonciation.

Categories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: