«Gilets jaunes» à Marseille: Un mineur blessé à la tête par un tir de LBD

Le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, a précisé à l’AFP avoir saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) à la suite d’une plainte déposée fin mai par l’avocat de la victime, confirmant une information de Mediapart.
Une vingtaine de jours d’ITT

Selon cette plainte pour « violences aggravées », les faits se sont produits le 8 décembre dans le centre-ville de Marseille, non loin du lieu où habite l’adolescent, alors âgé de 14 ans et qui ne participait pas à la manifestation.

Il se trouvait avec sa sœur lorsqu’il a été « tout à coup » encerclé par des policiers, rapporte la plainte. « Voulant se défendre, il a jeté un trognon de pomme en direction des policiers », a précisé son avocat Me Brice Grazzini. « Il a été identifié et touché ensuite en pleine tête et de dos », au lanceur de balle de défense (LBD), ajoute le conseil.

L’adolescent, qui a perdu connaissance quelques instants, a passé une nuit à l’hôpital. Il souffre d’un traumatisme crânien et d’une « fracture occipitale », et s’est vu prescrire 21 jours d’incapacité temporaire totale (ITT), selon la plainte.

Categories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: