Itinérance à Montréal : le SPVM change d’approche à la suite de critiques

Après avoir essuyé des critiques d’organismes qui travaillent auprès de personnes en situation d'itinérance, le Service de police de Montréal (SPVM) a complètement renouvelé le mandat de sa Brigade des espaces publics (BEP). Son nouveau mandat : une approche plus humaine.

La vingtaine de patrouilleurs de la brigade, créée en 2015, est souvent amenée à interagir avec des personnes vulnérables, en situation d’itinérance, et qui sont aux prises avec des problèmes d’alcoolisme, de toxicomanie ou de santé mentale.

Par contre, depuis le début de l’été, l’approche est bien différente. Le SPVM assure que les contraventions et les arrestations sont désormais les derniers recours utilisés par cette nouvelle équipe de policiers.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: