Des groupes demandent d’interdire les interpellations de routine

Une coalition d’organismes représentant plusieurs communautés culturelles demandera d’abord à la Ville de Montréal d’instaurer un moratoire immédiat sur les interceptions de routine de citoyens sur la rue.

« Ce que les gens ne savent pas, c’est que la police ne peut pas tout simplement, pour n’importe quelle raison ou sans raison, vous aborder et demander de vous identifier », a expliqué Alain Babineau, un ex-policier de la GRC qui œuvre maintenant comme conseiller auprès du Centre de recherche-action sur les relations raciales, lors d’une conférence de presse vendredi à Montréal.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: