Mort de Pierre Coriolan: Québec sommé de payer les frais d’avocat de la famille

Sept organismes de défense des droits somment Québec d’octroyer une aide financière «immédiate» aux proches de Pierre Coriolan, décédé en juin 2017 lors d’une intervention du SPVM, afin de payer les honoraires de leurs avocats dans le cadre de l’enquête du coroner. Celle-ci débutera le 17 février au palais de justice de Montréal.

Les deux sœurs et les deux filles de M. Coriolan ont récemment obtenu le statut de «personne intéressée» dans l’enquête.

«Or, les membres de la famille n’ont pas les moyens de s’assurer une telle représentation, qui est pourtant essentielle dans un processus de recherche de la vérité», a plaidé jeudi la coordonnatrice de la Ligue des droits et libertés (LDL), Eve-Marie Lacasse. Une demande d’aide a été envoyée au ministère de la Sécurité publique en octobre dernier. Les avocats de la famille, qui travaillent «pro bono» pour l’instant, n’ont reçu une réponse que cette semaine.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: