Une Montréalaise en cour contre le SPVM et la Ville pour profilage racial

Une Montréalaise poursuit la Ville de Montréal et son Service de police (SPVM) au civil pour profilage racial et fausses accusations à la suite de son arrestation en 2017, a constaté Métro. Vanessa Anna Baptiste exige aujourd’hui plus de 22 000$ en dommages punitifs et moraux.

Les avocats de la poursuivante ont déposé vendredi dernier une demande introductive d’instance devant la Cour supérieure du Québec. Ils reprochent un «comportement répréhensible» et «de la mauvaise foi» de la part des deux agents du SPVM qui lui ont mis les menottes il y a plus de deux ans.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: