La mort d'un deuxième Autochtone aux mains de la police en 10 jours fait monter la colère

La grogne monte après la mort d'un deuxième Autochtone sous les balles d'un policier au Nouveau-Brunswick. Des représentants autochtones et des élus demandent que des comptes soient rendus et que le racisme systémique qu'ils dénoncent soit enfin combattu dans la province.

Rodney Levi, 48 ans, a été tué lors d'une intervention policière de la GRC à Miramichi vendredi. Sa mort survient un peu plus d'une semaine après celle de Chantel Moore, morte le 4 juin sous les balles d'un agent de la Force policière d'Edmundston.

Le chef Bill Ward de la Première Nation micmaque Metepenagiag, aussi appelée Red Bank, exige des réponses à la suite de ce drame dans sa communauté.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: