Un policier d’Edmonton retiré de la patrouille en marge d'allégations de brutalité

Le policier Nathan Downing, accusé d’avoir proféré des insultes racistes et fracturé le visage d’un homme lors d’une arrestation en 2015, a été transféré à un poste où il ne fait plus directement affaire avec le public en attendant la suite de son audience disciplinaire. Il ne s’agit cependant pas d’une sanction, selon le Service de police d’Edmonton (EPS).

Nathan Downing a été accusé d’usage abusif d’autorité en vertu de la Loi sur la police en 2018. Nasser El Hallak allègue que le policier, qui l’a arrêté en 2015, lui a lancé des injures islamophobes et lui a fracturé le visage. L’agent affirme plutôt qu’il a frappé l’homme une fois, lorsque celui-ci a résisté à son arrestation.

Categories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: