Lettre du BEI : pas de sanction pour le SPS

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) n’imposera pas de sanction au Service de police de Sherbrooke (SPS) après lui avoir reproché ses méthodes de communications concernant la mort d’un homme lors d’une intervention policière, en juillet 2020.

La communication acheminée au directeur du SPS à ce sujet en septembre visait principalement à rappeler les règles d’intervention pour éviter de nuire à une enquête, résume Guy Lapointe Jr, conseilleur au directeur du BEI.

Le BEI reproche au porte-parole du SPS d’avoir mentionné, à la suite d’un événement survenu dans la cour du Super C de l’arrondissement Fleurimont, le 25 juillet 2020, que « le SPS n’a aucune raison de croire qu’une faute a été commise lors de cet événement ».

La Ville a rétorqué en indiquant que l’intention du SPS était de préciser qu’aucune sanction n’était imposée au policier impliqué dans l’événement.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: