Déontologie policière: 48 mois d'inhabilité à l'endroit d'un ancien du SPVG

Un ancien agent du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) qui a utilisé de manière frauduleuse un ordinateur au travail ne pourra exercer le métier de policier pour les quatre prochaines années, a déterminé le Comité de déontologie policière dans une décision récente.

L’agent Nicolas Marceau avait été déclaré coupable par la Cour du Québec en janvier 2018 d’avoir obtenu «frauduleusement à de nombreuses reprises, directement ou indirectement, des services d’ordinateur».

Les faits reprochés se sont produits entre février 2014 et juin 2016. Il avait notamment consulté de manière non autorisée le Centre de renseignements policier du Québec (CRPQ) pour communiquer avec deux femmes qui étaient des escortes ou danseuses. Il avait transmis à l’une d’elles des informations concernant un proxénète. Une autre vérification non autorisée avait été effectuée par le policier, mais celle-ci n’était pas reliée avec les deux femmes.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: