La propriétaire se dit victime de profilage

Un salon de coiffure afro à Montréal serait visé par les policiers depuis son ouverture, en novembre dernier, selon la propriétaire des lieux. Dans une publication Instagram devenue virale au cours du week-end, elle affirme avoir été victime de profilage dans une interpellation survenue jeudi dernier dans son commerce.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: