Toutes les manifestations sont-elles traitées également par la police?

Des activistes qui militent autour du thème de la réduction du financement ou de l'abolition de la police accusent les forces de l'ordre de manquer d'objectivité — un avis que le Service de police et le maire de Toronto écartent sans équivoque.

Sur les réseaux sociaux, des dizaines d'activistes et de groupes dont Not Another Black Life, la coalition No Pride in Policing, ou encore Toronto Indigenous Harm Reduction soutiennent que le Service de police de Toronto donne par exemple beaucoup de marge de manœuvre aux manifestants anti-confinement, qui se réunissent toutes les semaines.

Ils affirment que les manifestations pour des causes liées à la justice sociale et à la diminution du budget de la police sont gérées de façon beaucoup plus répressive.

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: