84 % des policiers du SPVM vivent en banlieue

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) vient de confirmer que seuls 16 % de ses quelque 4500 employés en uniforme habitent sur son propre territoire, qui recouvre l’entièreté de l’île de Montréal – y compris les municipalités défusionnées.

Le SPVM fait valoir qu’un policier peut apprendre à connaître le quartier dans lequel il patrouille autrement qu’en y habitant, mais un spécialiste de la question assure que le lieu de résidence d’un policier peut avoir une incidence sur son travail.

Si Projet Montréal dénonçait la situation il y a 10 ans, la responsable de la police de Valérie Plante affirme maintenant que l’« important, c’est de connaître le territoire ».

Categories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: