Manifestation contre la brutalité policière 2018 / Protest against police brutality 2018

Date de l'événement: 

15 March 2018

*english follow*

*Les agresseurs-es sexuels-elles ne sont pas les bienvenus-es à la manifestation*
*Sexual abusers are not welcome to the protest*

Depuis plus d’une vingtaine d’années, le C.O.B.P. invite les citoyens-ennes de Montréal à une manifestation afin d’exprimer une colère face à la police du Québec qui se nourrit de la répression, du profilage et de la brutalité de ce corps policier. Chaque année, nous émettons de multiples revendications et critiques par rapport aux méthodes d’intervention, aux abus et à l’impunité policière. Cette année ne fait pas exception : Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière vous invite à prendre la rue le 15 mars 2018 et à exprimer par tous les moyens nécessaires le refus de se soumettre à l’autorité coloniale et capitaliste qu’exerce la police. Il est important d’exprimer d’emblée que cette manifestation se déroule sur un territoire autochtone non cédé dont la classe politique du Québec s’accorde le droit d’imposer son autorité.

Les comportements policiers qui nous exaspèrent sont particulièrement nombreux. Cependant, cette année, nous trouvons primordial de dénoncer la complicité dont font preuve les policiers-ères du Québec face aux groupes d’extrême-droite, anti-immigration ou islamophobe. C’est à cause de cette complicité que les rassemblements de groupes racistes ont pu avoir lieu sans être perturbés par les contre-manifestations. En effet, la répression policière s’est exercée face aux contre-manifestations, au profit des rassemblements d’extrême-droite et néo-nazi. Le résultat est que des groupes anti-immigration, violents et pro-armes peuvent exprimer leurs propagandes sans trop de gêne.

Nous devons souligner aussi qu’une part de responsabilité de la montée des groupes d’extrême-droite doit être attribuée à plusieurs médias du Québec, qui s’efforcent de discréditer les idées et le travail des groupes antifascistes. Ils-elles osent même faire des comparaisons douteuses entre les moyens de pression des groupes d’extrême-gauche et les attentats très violents de l’extrême-droite. Comme si le triste attentat de la mosquée de St-Foy, ayant couté la vie de plusieurs innocents-es, n’avait jamais existé. Certains médias continuent de nourrir l’extrême-droite notamment en inventant de toutes pièces une histoire canalisant la colère raciste de groupes islamophobe contre une mosquée de Montréal.

Cette année, le C.O.B.P. veut exprimer ces sentiments de révolte face aux médias, à la montée de l’extrême-droite et face aux corps policiers du Québec. Nous appelons donc les citoyens-ennes du Québec à nuire par tous les moyens nécessaires à la montée de l’extrême-droite. Nous crions depuis des années que la police est au service des riches et des fascistes et cette année, le corps policier justifie plus que jamais cette affirmation.

C’est pourquoi, nous nous joignons à la lutte antifasciste et vous invitons à un 5 à 7 avec bouffe organisé par Bouffe contre le fascisme / Food Against Fascism - Montréal et prises de parole le 15 mars 2018 au Parc Lafontaine, suivi à 19h30 de la manifestation annuelle contre la brutalité policière et sa police, dont le départ sera également au parc Lafontaine.

TOUT LE MONDE DÉTESTE LA POLICE... ET LES FASCISTES!

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

*Sexual abusers are not welcome to the protest*

For more than over 20 years now, the C.O.B.P. has been inviting all citizens to participate in demonstrations aiming to express anger towards the fact that the Quebec Police corps feeds off of repression, profiling and brutality. Each year, we issue several claims pertaining to the police’s intervention methods, their abuse and the impunity that is of second nature to their profession. This year is no exception : the Collectif Opposé à la Brutalité Policière invites you to take to the streets on March 15, 2018, in order to express by all means necessary our refusal to bow down to the colonial and capitalist authority that is the police. It is of utmost importance to highlight the fact that this demonstration will take place on unsurrendered indigenous territory which the Quebec political class continues to think is an area that it governs.

The behaviours demonstrated by the police towards which we take offence are particularly extensive. However, this year, we think it is paramount to expose the complicity that exists within members of the Quebec police corps in relation to far-right groups, anti-immigration groups and islamophobic groups. It is because of this complicity that racist group gatherings are allowed to take place without having to face counter-demonstration. Indeed, police repression is now exercised towards counter-demonstration, to the benefit of far right and neo-Nazi groups. The result is that violent and pro-arms anti-immigration groups are freely allowed to disseminate their propaganda.

We also need to highlight the fact that the Quebec media is partially responsible for the rise in far-right groups when they work to discredit the anti-fascist ideology and its efforts. The media goes as far as to publish weak comparisons between the pressure tactics used by the far-left and the extremely violent attacks perpetrated by the far-right. It is as though the tragic attack against the mosque in St-Foy, which took the life of several innocent bystanders, never happened. Certain media outlets continue to feed the far-right by falsely explaining that an attack such as this one was fuelled by islamophobic hate.

This year, the C.O.B.P. wishes to express feelings of revolt towards the media, towards the rise of far-right groups and towards the entire Quebec police corps. We are calling upon all Quebec citizens to push against the rise of the far-right by all means necessary. For years now, we have been saying that the police are in bed with fascist wealth and this year, the police force has demonstrated this more than ever.

Here is the reason why we are joining the anti-fascist struggle and inviting you to Parc La Fontaine on March 15th for a « 5 à 7 » cocktail event where food will be served by Bouffe contre le fascisme / Food Against Fascism - Montréal and where you can take the floor to express your opinions, followed at 7:30 pm by the actual annual demonstration against police brutality, which will also take off from Parc La Fontaine.

EVERYONE HATES THE POLICE... AND THE FASCISTS!

The Collective Opposed to Police Brutality

AttachmentSize
PDF icon images.pdf1.48 MB
PDF icon images (1).pdf1.47 MB

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: