Printemps érable: Gatineau a encore des «comptes à rendre», dit le TROVEPO

Quatre ans jour pour jour après une série d'arrestations survenue pendant le printemps érable, le maire et le chef de police de Gatineau «ont encore des comptes à rendre» aux 187 manifestants mis à l'amende, estime la Table ronde des organismes volontaires d'éducation populaire de l'Outaouais (TROVEPO).

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: