Homicide involontaire: début du procès pour un policier d'Ottawa

La force employée par un policier d’Ottawa, accusé de l’homicide involontaire d’un individu désorganisé aux prises avec un problème de santé mentale, en juillet 2016, était excessive, a plaidé le ministère public, lundi.

Le procès fort attendu du policier, Daniel Montsion, s’ouvre cette semaine au palais de justice d’Ottawa. Les audiences doivent durer jusqu’au mois d’avril, alors que des témoins, civils et experts, seront appelés à la barre.

L’agent Montsion doit répondre à trois chefs d’accusation déposés par l’Unité des enquêtes spéciales de l’Ontario (UES), l’organisme appelé à faire la lumière sur la mort d’Abdirahman Abdi, survenue le 24 juillet 2016.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: