À Grenoble, la soirée émaillée de nouveaux incidents

Plusieurs fourgons de police étaient sur place. Interrogée par l'AFP, la préfecture de l'Isère a indiqué qu'elle fournirait "plus tard" un bilan des troubles. Dans l'après-midi, une "marche blanche" silencieuse avait rassemblé quelque 1500 personnes pour rendre hommage aux deux jeunes gens.

L'imposant cortège s'était ébranlé vers 16H30 derrière une banderole portée par des proches et sur laquelle était inscrit "Adam et Fatih, plus jamais ça!". De nombreux participants tenaient des roses blanches et certains portaient des tee-shirts en hommage aux défunts.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: