La police de Halifax se dote d’un controversé «véhicule blindé de sauvetage»

HALIFAX — La police de Halifax s’engage dans le débat grandissant sur la militarisation des forces de police, après avoir obtenu l’autorisation d’acheter un «véhicule blindé de sauvetage», doté d’un toit ouvrant pivotant, de huit ports pour armes et d’un bélier motorisé.

Le conseiller municipal Shawn Cleary a voté contre l’acquisition du véhicule de 8000 kilos. Selon lui, cet achat ternira l’image de la police, qui tente pourtant d’améliorer sa réputation.

M. Cleary ne s’oppose pas à ce que les policiers disposent d’un véhicule de sauvetage, mais il croit que l’achat d’un tel colosse est exagéré.

Le maire adjoint de Halifax, Tony Mancini, a reconnu que le moment était mal choisi, un mois après la publication d’un rapport fracassant sur le profilage racial par la police de la ville — celui-ci avait conclu que les Noirs étaient six fois plus souvent contrôlés que les Blancs.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: