Les profiteurs ne nous feront pas taire! manif et piquet d’info

Date de l'événement: 

05 Septembre 2019

[English to follow]
FAISONS DU BRUIT : Les profiteurs ne nous feront pas taire!
Manif de bruit et piquet d'information contre la nouvelle prison pour migrant-e-s

Jeudi 5 septembre, de midi à 13h
Devant les bureaux de Lemay, 3500 rue St-Jacques, Montréal (à côté du métro Lionel Groulx)

** APPORTEZ VOS CASSEROLES, CUILLÈRES ET INSTRUMENTS! **

Le 23 août, la Cour supérieure du Québec a accordé à Construction Tisseur Inc. une injonction judiciaire temporaire contre Solidarité sans frontières.

En juin, Tisseur a obtenu le contrat d'entrepreneur général pour construire la nouvelle prison pour migrant-e-s à Laval. Le 5 août, les travaux ont commencé. Suite à un piquet pour informer les employé-e-s de Tisseur sur le projet au siège social de la compagnie à Val-David jeudi dernier, Tisseur a réagi en se tournant vers les tribunaux le lendemain matin. La Cour supérieure du Québec a rejeté la demande de report demandé par SSF afin de lui permettre de trouver un-e avocat-e et de mieux préparer sa défense. Finalement, l’injonction temporaire a été accordée par le juge Christian J. Broussard, interdisant à Solidarité sans frontière de retourner au siège de Tisseur à Val-David.

Cela crée un précédent très inquiétant qui pourrait compromettre les futures contestations publiques contre Tisseur et d’autres entreprises. Dans le passé, la société minière aurifère canadienne Barrick Gold a également eu recours à des tribunaux pour empêcher la publication de Noir Canada. Dans les deux cas, l’objectif est de censurer, d’intimider et de faire taire les critiques.

Rejoignez-nous avec vos casseroles, instruments et autres objets bruyants devant les bureaux de Lemay, l'un des cabinets d'architecture impliqués dans le projet de construction de la nouvelle prison pour migrant-e-s. Envoyons un message clair à ces profiteurs : vous ne pouvez pas nous faire taire ! Nous continuerons à contester votre participation à ce projet!

Le Canada emprisonne indéfiniment les réfugié-e-s et les migrant-e-s, y compris les enfants. Le gouvernement Trudeau a réagi à des années de contestation populaire contre la détention des migrant-e-s en investissant des millions de dollars dans le renforcement du système, y compris la construction de cette nouvelle prison. Tisseur, Lemay et leurs confrères profitent de cet investissement.

Pas de prison! Pas de frontières!

**Ce rassemblement est le deuxième d’une série d'actions qui auront lieu les jeudi à midi jusqu’au 3 octobre – journée où plusieurs actions seront organisées dans différentes villes. Continuez à suivre notre page Facebook, liste de diffusion et notre site Web pour la prochaine action et contactez-nous si vous souhaitez en organiser une!**

Pour en savoir plus sur la détention des immigrant-e-s au Canada et sur la nouvelle prison pour migrant-e-s, cliquez ici: http://www.solidarityacrossborders.org/fr/background-immigration-detenti...

Signez une déclaration contre la nouvelle prison ici: http://www.solidarityacrossborders.org/fr/background-immigration-detenti...

--------------

BRING ON THE NOISE: We won’t be silenced by the profiteers!
Noise Demo and Info-Picket against the New Migrant Prison

Thursday, 5 September, noon to 1pm
Outside offices of Lemay, 3500 St Jacques St, Montreal (right beside métro Lionel Groulx)

**BRING YOUR POTS, NOISE-MAKERS & INSTRUMENTS!**

On August 23rd, the Superior Court of Quebec granted Construction Tisseur Inc. a temporary legal injunction against Solidarity Across Borders.

In June, Tisseur got the federal contract to build the new migrant prison in Laval and began construction on the site on August 5th. When SAB organized an information-picket to reach out to Tisseur workers about the project at Tisseur’s headquarters in Val-David last Thursday, Tisseur responded by taking SAB to court the very next morning. The court refused SAB’s request for a postponement and granted the injunction, barring Solidarity Across Borders from returning to Tisseur’s headquarters in Val-David.

This sets a very disturbing precedent that could undermine future public actions against Tisseur and other companies. In the past, the Canadian gold-mining company Barrick Gold also used courts to try to stop the publication of Noir Canada. In both cases, the goal is to censor, intimidate and silence critics.

Join us with your pots & pans, instruments and other noise-makers outside the offices of Lemay, one of the architecture firms helping to build the new migrant prison in Laval. Let’s send a clear message to these profiteers: we won’t be silenced! We will continue to challenge their participation in this project!

Canada imprisons refugees and migrants indefinitely, including children. It imprisons people it thinks will resist deportation (because e.g. they are too afraid to return to the countries they fled from) and people who can’t get identity papers from their own governments. The Trudeau government responded to years of popular protest against immigration detention by pouring millions of dollars into strengthening the system, including building the new migrant prison in Laval to replace the old one. Tisseur, Lemay and their confreres are profiting from this investment into the continued violence of detention and deportation.

No Prisons! No Borders!

**This is the second in a series of Thursday noon-hour actions leading up to a multi-city day of action on October 3rd. Stay tuned for the next action on SAB’s facebook, email list and website and get in touch if you want to organize one!**

Read more about immigration detention in Canada and the new migrant prison here: http://www.solidarityacrossborders.org/en/background-immigration-detenti...

Sign a statement against the new prison here: http://www.solidarityacrossborders.org/en/no-to-a-new-prison-for-refugee...

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: