Cinq policiers de Uashat mak Mani-Utenam devant le Comité de déontologie policière

Cinq membres et anciens membres du Service de police de Uashat mak Mani-Utemam (SPUM) comparaissent devant le Comité de déontologie policière mardi.

Ces cinq personnes sont accusées de manquements à leur code de déontologie dans le dossier d’un enfant qui aurait été agressé sexuellement.

Les policiers Pascal Bérubé, Guy Olivier et Raynald Malec, l’ancien directeur du corps policier, Normand Ambroise, ainsi que l’ancien directeur adjoint, Gilbert Vollant, sont visés par ces accusations.

Catégories

Dossiers: 

Type de document: